La Base aujourd'hui

Grande ferme bio sur La Base

Au sud de La Base, de part et d’autre du tarmac de la piste, 75 hectares se préparent à accueillir une grande ferme agro-écologique inspirée de la permaculture (un modèle agricole qui vise à créer des éco-systèmes durables et autosuffisants). Un collectif d’une douzaine d’exploitants s’y installera bientôt. Ils développeront une chaîne complète, du maraîchage bio aux céréales en passant par la transformation et la commercialisation des produits en circuits courts. Les futures récoltes augurent de belles perspectives pour l’emploi agricole local. Sans oublier l'apiculture, l'arboriculture, l'élevage bovin et avicole, la transformation laitière, la gestion durable de l’eau, la mise en place de prototypes de serres solaires, la restauration de la biodiversité avec la mise en place d’une trame verte….

En partenariat avec Fermes d’Avenir, Coeur d’Essonne porte l'ambition de réaliser une transition agricole et alimentaire, avec pour objectif de nourrir 10% des habitants et 50% de la restauration collective en bio local d’ici quelques années. Elle propose d’assurer le renouvellement des agriculteurs et d’installer 100 nouvelles fermes pour créer 2 000 emplois directs et indirects tout en inversant la tendance de dégradation des sols et en rétablissant la biodiversité.

Le char à voile

Ce sport, pratiqué essentiellement sur la plage, est aujourd’hui praticable sur la piste de La Base - Coeur d'Essonne !
En s’installant sur La Base, la Fédération Française de Char à Voile (FFCV) espère répondre aux attentes des pratiquants franciliens. Elle dispose d’un site d’entraînement, et bientôt de compétition, plus proche de chez eux avec la première base In Land de char à voile de la région Île-de-France.

Le Backlot francilien

Coeur d'Essonne signera dans quelques semaines une convention d'occupation sur une durée de 5 ans renouvelable pour l'exploitation exclusive de lieux de tournages cinématographiques, télévisuels et publicitaires en extérieur, avec TSF moyens techniques, numéro 1 français des moyens techniques audiovisuels. les bâtiments concernés (hangar Richet, Hangar AER3, Bâtiment Hussenot) seront dédiés à la fabrication et réalisation des décors. ils pourront occasionnellement servir de studios de tournage et notamment en cas d'intempéries.
Les 20 hectares de terrains qui constituent l'élément central du Backlot sont divisés en 4 parcelles de 5 hectares. Ils recevront, à l'image du "vieux Paris" de Vidocq, les décors extérieurs réalisés par les équipes de production sur place.

L’UTAC CERAM

Dans le cadre de ses activités de sécurité active, le groupe UTAC-CERAM, spécialisé en mobilité terrestre, utilise depuis 3 ans l'ex Base Aérienne 217.

La Base - Coeur d'Essonne est un « terrain de jeu » idéal pour ses essais nécessitant des dimensions de pistes de plus en plus importantes. L’UTAC CERAM y évalue des systèmes d’aide à la conduite de sécurité tels que les systèmes de freinage automatiques et de maintien en voie.
A bord des véhicules, des robots de pilotages (robot de direction, de frein, d’accélérateur) viennent compléter les "équipements de mesures" (centrale inertielle, positionnement centimétrique,…).
A l’inverse, sur la piste, des cibles mobiles factices représentant des usagers vulnérables (piétons, cyclistes, motos) ou des voitures.
Son activité couvre les domaines des essais en vue d’homologation (freinage, direction, masses et dimension, tachymètre, TPMS, etc…) ainsi que les essais de développement et de qualification dans les domaines de la liaison au sol, des aides à la conduite et de l’éclairage.

L’UTAC, bénéficiant de l’accréditation Euro NCAP, et le service Sécurité Active, mettent en œuvre les essais de sécurité active pour lesquels le groupe contribue à l’élaboration des protocoles.

Les clients de l’UTAC-CERAM sont majoritairement des industriels automobiles : constructeurs et équipementiers. Les véhicules à évaluer qui sont équipés de capteurs de type caméras ou radar peuvent être des véhicules de série ou des prototypes. 


Plus d'infos